Club Hippique Vigoulet-Auzil "Calme, en avant, droit"

Historique

Calme, en avant, droit

Notre devise : « Calme, en avant, droit » Célèbre maxime du Général l’Hotte (Ecuyer en chef du Cadre Noir de 1864 à 1870), qui fut l'un des rares écuyers à avoir su concilier l'équitation de manège, travail de la technique (Baucher) et l'équitation d'extérieur favorisant l'allant et le moral du cheval (Comte d'Aure).

Historique du Club

La Société Hippique de Vigoulet a été fondée en 1962 par Jean Cougul, ancien maire de Vigoulet. Le club se situait dans un vieux corps de ferme qui borde l’avenue du Souleilha, et la carrière d’obstacles était à la place de la piscine actuelle. L’enseignement était dispensé par d’anciens militaires (comme le Commandant Roumanet de 1962 à 1966), puis par Pierre Cougul (fils de Jean) à partir de 1969, instructeur diplômé de Saumur et directeur du club jusqu’en Octobre 2000. Pour répondre à une clientèle de plus en plus nombreuse, le club hippique a été agrandi pour devenir ce qu’il est aujourd’hui. En 1974, le manège et le bâtiment attenant à celui-ci furent construits, suivis du hangar pour le stockage de la paille et du foin. En 2001, le club fut repris par la SA CODAB (COpains D’ABord) dirigée par M. Gérard Cauhaupe, président du Conseil d’Administration. En janvier 2007, le bail commercial de la CODAB fut racheté par Catherine et Alain FINES. Ils deviennent cogérants du club hippique, après transformation de la SA en SARL.

L'originalité du club

Accueil personnalisé dans le souci de répondre aux motivations de chacun en cours particuliers ou collectif.

Pédagogie adaptée en fonction de l’âge et des possibilités de chacun loin d’une équitation standardisée.

Prestations à la carte et unité d’enseignement (les monitrices montent régulièrement avec Alain Fines).

Variété des disciplines équestres enseignées : 

dressage, obstacle, cross, voltige, spectacle, attelage…

Qualité et moral des chevaux travaillés régulièrement par les enseignants mais aussi sortis à l’extérieur et lâchés dans les paddocks du Club.

Chevaux de prestige : un anglo-arabe de l'ENE de Saumur et deux lusitaniens du Musée Vivant du Cheval de Chantilly, tous trois dressés en Haute-Ecole. Cadre paysagé et fleuri, salles de réception, de réunion et piscine.

Ma spécialité ? … Ne pas être un spécialiste (Alain Fines)